Première exposition personnelle de Sabrina Beretta

Sabrina Beretta expose à Charleville-Mézières.

Qu’est ce que Salvador Dali, Arthur Rimbaud et Spider-man ont en commun ?

C’est bien simple, ils ont tous les trois inspiré la jeune artiste Sabrina Beretta. Tout juste âgée de 30 ans, cette Ardennaise commence son parcours artistique en 2015 avec le dessin en noir et blanc. Après avoir reçu des encouragements sur les réseaux sociaux, qui réunissent aujourd’hui des dizaines de milliers de fans, Sabrina décide de se lancer dans la peinture, en couleur cette fois. Aujourd’hui, elle présente sa première exposition en solo à la médiathèque Voyelles, jusqu’au 8 juin 2019. Inspirée par le concept de l’effet papillon, elle imagine souvent ses tableaux comme représentant deux états séparés par une ligne imaginaire : le côté gauche semble réel tandis que le côté droit montre une déconstruction géométrique.

“Cette idée que d’un seul battement d’ailes tout peut partir en éclats, me donne une inspiration infinie” explique-t-elle. Nul doute qu’après seulement deux ans de peinture, Sabrina Beretta est déjà prête pour prendre son envol.

A Charleville-Mézières, 2019 sera l’année Rimbaud.
Hôtel littéraire, livres, fresques, expositions : depuis le début de l’année, Arthur Rimbaud est partout… et ce n’est pas fini.

De certains tableaux de Sabrina Beretta, qui expose à la médiathèque Voyelles des œuvres inspirées par le poète, à ceux du street-artist L8Zon, qui a graffé du Rimbaud, lors de la dernière Fête des lecteurs, ou aux oeuvres du pochoiriste Pedrô, à l’effigie de Rimbaud, qui étaient, il y a peu, proposées à l’hôtel de ventes de la rue de la Gravière… Une chose est sûre, Arthur n’a pas fini de passionner et inspirer.

Source : Journal L’union/L’Ardennais

Et sur les réseaux sociaux ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.