Article et interview dans Pratique des Arts n°144

Sabrina Beretta, artiste peintre, illustratrice : « J’ai fait le choix des boutiques en ligne »

Pratique des arts 144 - Article et interview de Sabrina Beretta« Je propose mes dessins et mes peintures en produits dérivés depuis trois ans environ. J’ai fait ce choix, car je recevais des demandes d’amis, de fans pour acquérir des produits personnalisés à partir de mes créations. Proposer des produits dérivés me permet de toucher un public plus large que celui des amateurs d’art contemporain, un public qui n’a pas toujours les moyens d’acquérir une œuvre originale.

J’ai commencé par présenter des posters de différentes tailles, des dessins à colorier, puis mon offre s’est élargie avec des produits très variés comme des coussins, des tee-shirts, des coques de téléphone. Je ne fabrique pas moi-même ces objets, mais je passe par des boutiques en ligne de produits dérivés d’artistes. C’est pourquoi, je scanne mes créations ou je les photographie pour avoir un fichier en haute définition, puis je retravaille parfois mes clichés sur l’ordinateur pour les adapter aux produits sur lesquels ils vont être appliqués. Pour finir, je mets en ligne mes créations en indiquant des mots-clefs pour qu’elles soient bien référencées.

Selon les sites, je peux préciser le prix de vente ou le montant de ma commission, les modèles sur lesquels je souhaite être diffusée. Je suis présente sur plusieurs boutiques, car chacune d’elles a ses particularités. L’une est plus spécialisée sur les tee-shirts branchés, l’autre sur les coussins, les produits déco. Elles n’ont pas toutes les mêmes objets, les mêmes publics.

Selon les moments, une boutique marche mieux qu’une autre. Actuellement, RedBubble semble avoir plus de succès, sans doute grâce à son ergonomie très fluide. Les visiteurs peuvent faire leurs choix par produit ou par artiste. Vendre des produits dérivés est une source de revenus appréciable pour moi, car elle me permet d’acheter du matériel afin de réaliser de nouvelles créations. En France, les artistes méprisent souvent cette option. Je conseille vraiment de se lancer, de mettre ses produits en avant, de ne pas en avoir honte. C’est aussi une façon de vivre de son art. »

Pratiques des arts - article et interview - Sabrina Beretta

Mes conseils pour se lancer :

– Commencer par une seule boutique en ligne. Enrichir ensuite son offre avec d’autres
sites.
– Il faut que votre page sur la boutique soit cohérente et attractive. Ne présenter que des œuvres adaptées aux produits vendus, quitte à en mettre moins.
– Avant de s’inscrire sur une boutique en ligne, se renseigner sur internet pour vérifier sa popularité, son sérieux.
– Débuter une boutique en ligne est très chronophage, mais ensuite si l’on publie régulièrement, c’est tout à fait gérable.

Pour découvrir mes boutiques en ligne : http://artetbe.com/boutique/produits-derives/