Journal L'Union / L'ArdennaisPRESSE – L’Union / L’Ardennais
Livre Enchanted WorldLivre – Enchanted World (éditions Hachette)
article du 30 juin 201730 juin 2017

L'Ardennais - Livre : Enchanted World
Les dessins enchantés de Sabrina Beretta publiés par Hachette

Comment la rencontre avec la maison d’édition Hachette s’est-elle faite ?
Lorsque j’ai créé mon livre l’an dernier, j’ai envoyé un exemplaire à la maison d’édition et mes dessins leur ont tapé dans l’œil. Ils m’ont ensuite proposé un projet avec eux sur le thème « Enchanted World » et je n’ai pas hésité une seconde. C’est un beau gros projet et un univers qui me correspond.

Comment avez-vous travaillé pour ce livre de dessins ?
J’ai travaillé sur le livre de janvier à avril. Il y a 90 illustrations sur 100 pages. J’en avais fait quelques-uns en plus pour avoir le choix mais j’ai eu carte blanche pour les dessins. La maison d’édition m’a fait confiance, ils n’étaient pas exigeants sur les types de dessins, c’est épanouissant. J’ai travaillé de la même façon que je l’avais fait pour mon premier livre. J’ai simplement adapté mes dessins au format carré que les livres ont dans cette collection et j’ai fait quelques dessins plus allongés pour des doubles pages.

Quels types d’illustrations trouve-t-on ?
Ce sont des dessins sur les mondes enchantés. Il y a des visages fleuris, des animaux, des mandalas. Certains dessins sont très détaillés mais je sais que des personnes aiment les aplats pour faire des dégradés. J’ai dessiné des choses qui m’inspiraient mais j’ai aussi essayé de satisfaire les gens qui me suivent et avec qui je communique sur les réseaux sociaux.

Où trouvez-vous l’inspiration pour tous ces dessins ?
Je trouve l’inspiration dans tout ce qui m’entoure, en me baladant, en voyant des paysages, des fleurs, des visages. J’ai fait beaucoup de recherches dans des magazines, sur internet. J’aime bien partir du réel et ensuite j’en fais des dessins à ma façon, réalistes ou un peu perchés.

Vos dessins ont-ils évolué depuis vos débuts ?
Oui, je pense qu’ils évoluent. Les motifs, la précision, je pense que mes dessins s’affinent et que j’ai progressé en rapidité d’exécution. J’ai beaucoup appris en faisant ce livre et j’espère continuer.

Avez-vous d’autres projets à venir ?
J’aimerais beaucoup avoir d’autres projets de ce type. J’attends d’avoir des retours d’Hachette. J’ai aussi des projets en cours avec les éditions Jouvence pour illustrer des livres de la collection Mandalas bien-être. Je crée des dessins qui illustrent des phrases à méditer. C’est une passion, ce n’est pas du travail pour moi.

Vous avez une communauté qui vous suit sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, et qui est de plus en plus grande.
L’an dernier j’avais 8 000 personnes qui me suivaient sur Facebook et maintenant il y en a presque 16 000. Je n’aurais jamais imaginé que ça prenne une telle ampleur. Je vois que le dessin ne s’essouffle pas, cela permet aux gens d’être créatifs, d’utiliser différentes techniques et puis je m’adapte aussi, il n’y a pas que les livres, il y a aussi les cartes postales ou les posters à colorier.

Amélie Girard

Enchanted World, collection Les Carrés Art Thérapie, éditions Hachette,
10,50 € en vente en librairies, grandes surfaces et sites internet de produits culturels.