Journal L'Union / L'ArdennaisPRESSE – L’Union / L’Ardennais
Livre Aux 3 coins du MondeLivre – Aux 3 coins du Monde
Article du 16 avril 201616 avril 2016

L'Ardennais - Livre : Aux 3 coins du Monde
Elle publie son premier livre de coloriage pour adulte fait main

Le projet de Sabrina Beretta séduit les adeptes du coloriage. Sa compagne de financement participatif a largement dépassé son objectif.

Ces dernières années, les livres de coloriage pour adulte ont envahi les présentoirs des librairies. On leur prête des vertus relaxantes et antistress. Depuis le début de ce phénomène, le nombre d’exemplaires vendus en France se compte en millions. Mais parmi la foison de livres publiés, un livre 100 % ardennais et 100 % dessinés à la main va bientôt sortir. C’est l’œuvre de Sabrina Beretta, une infographiste de 27 ans, installée à Auvillers-les-Forges.

Passionnée par le dessin qu’elle pratique depuis son plus jeune âge, Sabrina s’est lancée dans la création de ce livre de coloriage à la suite de suggestions d’internautes sur les réseaux sociaux. « Je dessine beaucoup en noir et blanc et j’aime bien demander l’avis des gens sur mes dessins, explique-t-elle. Certaines personnes qui font du coloriage m’ont dit qu’ils avaient envie de colorier mes dessins. Beaucoup de livres de coloriages sont faits numériquement et certaines personnes cherchent des dessins plus authentiques.

La jeune femme se lance alors dans la création de dessins autour de trois cultures : égyptienne, japonaise et amérindienne. « Ce sont des cultures que j’aime énormément, très graphiques et peu présentes dans les livres de coloriage » a-t-elle observé. Caractérisés par une multitude de détails, ses dessins représentent principalement des divinités, des personnages parfois accompagnés de courts textes, « Ce sont des anecdotes ou quelques phrases qui expliquent un fait historique ou décrivent un personnage », signale-t-elle.

A raison d’une vingtaine d’heures au minimum par dessin qu’elle trace entièrement à la main, Sabrina Beretta a déjà composé 40 dessins qui se trouveront dans le livre. Mais avant de l’imprimer et pour mesurer l’engouement du public pour son projet, elle a lancé une campagne de financement participatif. « L’objectif de 1.000€ a été atteint en moins de 24 heures, se réjouit-elle. Je ne m’attendais pas à un tel démarrage. C’est surtout une façon pour les gens de précommander le livre et pour moi de savoir combien je vais en imprimer. Ce n’est pas fini mais c’est déjà beaucoup plus que je ne pensais au départ. » Son projet de financement participatif qui court jusqu’au 30 avril 2016, lui a déjà permis de récolter 3.000 € de la part de plus de 160 contributeurs.
Encouragée par ce soutien, Sabrina Beretta réfléchi déjà à de nouvelles thématiques pour un deuxième livre ou à la création d’un calendrier à colorier.

Amélie Girard